logo
Warenkorb ansehen "reformiert im prättigau" wurde erfolgreich Ihrem Warenkorb hinzugefügt.

Mirta Olgiati Pelet

Nouveau regard sur l’information documentaire publique

Régulation d'une ressource en émergence dans l'univers des Archives, des Bibliothèques et de l'Administrations suisses

ISBN: 978-3-7253-0970-2
Umfang: 298 Seiten
Format: 22,50 x 15,50 cm
Einband: Paperback
Erschienen: März 2011
Reihe: Politikanalyse /Analyse des Politiques Publiques, Band 10

Kategorien:

€ 31.40

Cet ouvrage jette un regard nouveau sur l’information documentaire publique. Celle-ci est définie comme étant une ressource à part entière et, à ce titre, exigeant une prise en charge ciblée de la part des acteurs publics dans l’objectif d’en assurer la durabilité.

Grâce à un concept de recherche habituellement exploité pour l’étude des ressources naturelles, l’auteure, docteur en administration publique et chercheuse, analyse les régulations qui orientent l’archivage, la préservation du patrimoine documentaire et la gestion des documents au niveau national en Suisse à travers huit études de cas qualitatives. Chaque étude est consacrée aux données d’un domaine spécifique: les archives d’Etat, les Helvetica, la météorologie et la climatologie, les statistiques, l’observation des sols, la mensuration officielle, l’état civil et la taxe sur la valeur ajoutée. Il en résulte que, si la durabilité de la ressource est assurée à court terme, elle ne l’est pas à long terme à cause de l’existence de rivalités d’usages qui ne sont pas régulées, en particulier en ce qui concerne l’identification des informations disponibles, leur traçabilité, la sélection de celles qu’il convient de préserver et, enfin, leur conservation physique.

L’étude se clôt sur une incitation à poursuivre les travaux autour de cette ressource qui, dans le contexte de la société du savoir et des nouvelles technologies de l’information, est en train de devenir un enjeu politique et économique fondamental.

Dieses Buch ist nur in französischer Sprache erhältlich.

Cet ouvrage jette un regard nouveau sur l’information documentaire publique. Celle-ci est définie comme étant une ressource à part entière et, à ce titre, exigeant une prise en charge ciblée de la part des acteurs publics dans l’objectif d’en assurer la durabilité.

Grâce à un concept de recherche habituellement exploité pour l’étude des ressources naturelles, l’auteure, docteur en administration publique et chercheuse, analyse les régulations qui orientent l’archivage, la préservation du patrimoine documentaire et la gestion des documents au niveau national en Suisse à travers huit études de cas qualitatives. Chaque étude est consacrée aux données d’un domaine spécifique: les archives d’Etat, les Helvetica, la météorologie et la climatologie, les statistiques, l’observation des sols, la mensuration officielle, l’état civil et la taxe sur la valeur ajoutée. Il en résulte que, si la durabilité de la ressource est assurée à court terme, elle ne l’est pas à long terme à cause de l’existence de rivalités d’usages qui ne sont pas régulées, en particulier en ce qui concerne l’identification des informations disponibles, leur traçabilité, la sélection de celles qu’il convient de préserver et, enfin, leur conservation physique.

L’étude se clôt sur une incitation à poursuivre les travaux autour de cette ressource qui, dans le contexte de la société du savoir et des nouvelles technologies de l’information, est en train de devenir un enjeu politique et économique fondamental.

Dieses Buch ist nur in französischer Sprache erhältlich.